Google Translate

Bienvenue à l'un des rares sites francophones d'information sur les vins de qualité du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>À quelle catégorie de buveurs de vin appartenez-vous?</b>

jeudi 13 mars 2014

Liste des vins importés en vrac vendus incognito à la SAQ


Bien que plusieurs l'ignorent encore, il y a dans le répertoire de la Société des alcools du Québec de nombreux produits vendus incognito dans ses succursales qui ont les mêmes caractéristiques de base que les vins vendus dans les dépanneurs et les épiceries, c'est-à-dire qu'ils ont été importés en vrac du pays producteur et embouteillés au Québec.


Nous ne faisons nullement le procès ici des vins de cette catégorie que les gens ont bien sûr le droit d'aimer et d'acheter. Nous croyons par contre qu'il faudrait faire usage d'un minimum de transparence en les identifiant clairement sur les bouteilles afin de les départager des produits embouteillés sur leurs lieux de production.

Un article complet à ce sujet à été publié le 27 février 2014 dans le Huffington Post Québec:


Devant le refus de la SAQ de mentionner sur les étiquettes de ces vins que ceux-ci ont été importés en vrac, cela selon elle, ceci ne représentant pas un enjeu majeur pour sa clientèle, nous avons décidé de tenir à jour une liste claire, détaillée et la plus complète possible, afin que les consommateurs puissent connaître la catégorie des produits qu'ils achètent.

La Société des alcools a publié le 16 mars 2015 une telle liste de 54 produits sur son site internet mais elle était malheureusement ... incomplète (voir ici).

Nous vous invitons d'ailleurs à nous signaler tout autre produit que vous croyez répondre à ces critères car il pourrait y en avoir d'autres. Si c'est bien le cas, après vérification, nous l'ajouterons à la liste.

À ce jour, notre liste dénombre 80 produits, soit  48% de plus que la liste dévoilée par la SAQ le 16 mars 2015.  Un astérisque (*) précède le nom des produits que nous avons ajoutés. 


Lien pour télécharger cette liste
 


Grâce à celle-ci, vous serez en mesure de connaître la vraie nature des vins que vous achetez parmi les vins que l'on vous propose dans les succursales du monopole d'état.
 

7 commentaires:

  1. La SAQ affiche des pastilles de « goût », question d’aider le consommateur à choisir. Moi, ce que j'aimerais savoir, c’est où le vin a été mis en bouteille (chez le producteur ou bien s’il a voyagé en vrac dans des cuves industrielles et a été embouteillé à St-Hyacinthe (ou ailleurs dans la province)). C’est une information importante au même titre que l’origine, le cépage, le taux d’alcool et autrement plus nécessaire que la pastille de soi-disant «goût ».

    C’est mon droit de savoir. Ne pas divulguer le lieu d’embouteillage, et laisser croire qu’un vin a été importé dans le contenant dans lequel qu’il est vendu, est plus qu’un manque de respect envers le consommateur. Cette omission volontaire de la SAQ pourrait être qualifiée de procédé frauduleux.

    Merci à vous, M. Mailloux, de nous tenir informé.

    RépondreSupprimer
  2. Il faut remarquer que plusieurs vins dans cette liste font l'objet de ventes 3 pour le prix de 2, au vin en vrac rue des futailles (vinenvrac.ca) où je m'apprivisionne en vin en vrac. Ceci explique cela, comme dirait l'autre. Ce qui est drôle, c'est que le prix suggéré est plus élevé avant le "rabais". Toutefois, certains de ces vins sont bons d'après moi (taranta et big house red par exemple), surtout si on peut les avoir aux alentours de 10$ plutôt que 16, mais ces ventes ne sont pas si fréquentes. Le fait que la maison de vin en vrac présente ces vins en bouteille est logique si ces eux qui assurent l'embouteillage.

    RépondreSupprimer
  3. La SAQ, si elle voudrait informer correctement ses clients, devrait inscrire cette information 1>sur son site internet (fiche de produit), 2> sur les étalages à coté du prix ET 3> sur les bouteilles même.

    Posons-nous la question " Pourquoi la SAQ dissimule-elle les vins qui sont embouteillés au Québec"

    RépondreSupprimer
  4. Tequilla, Heineken, pas l'temps de dniaiser! Incroyable !! https://www.youtube.com/watch?v=sqsnL5dJ_kI

    RépondreSupprimer
  5. Grand Merci pour la liste des vins achetés en vrac à la SAQ.

    RépondreSupprimer
  6. Cristiano Mazzaro Intensita
    on dirait bien un autre vin venu en vrac de l'italie

    RépondreSupprimer